26 avril 2006

www.faust.pf

faust1Faust a vendu son âme au diable pour demeurer jeune. Il semble que certain de nos élus (et là ça fait mal !) aient vendu leur âme au diable pour un siège ministériel ou un poste largement rétribué. Dire qu’il y a encore quelques mois le Taui se paraît d’ailes d’ange. Triste fin pour un rêve. Qui préférer de la peste ou du choléra ? Les hommes politiques polynésiens en sont à s’indigner parce que quelques représentants des îles refusent de trahir leur parti ! Les oranges pourries sont bleues. Et après ça on nous parle d’indépendance ! On se retrouverait vite avec un Duvalier. On va finir par regretter le temps des gouverneurs. Malheureusement, nous ne sommes pas les seuls dans cet état dans la région. Qu’en disent les Australiens, un peuple libre selon notre grand pacha :
« Les approches traditionnelles en matière d’aide ont souvent échoué à fournir les résultats attendus, parce que les institutions et politiques État sont trop faibles pour réconcilier des intérêts concurrents avec une volonté de mettre en œuvre des programmes de développement réformistes. Les gouvernements des îles du Pacifique doivent faire face et s’attaquer à la mauvaise gouvernance et à la corruption. Et ils doivent le faire en urgence. Ça ne sert à rien de jeter de l’argent à la pelle dans un système qui est corrompu, déclarait il y a quelques jours Alexander Downer, ministre australien des affaires étrangères. « Et même avec les meilleures politiques (ce qui est loin d’être le cas), certains petits États insulaires continueront d’être dépendants de l’aide internationale pendant de décennies », a ajouté le chef de la diplomatie australienne.

Posté par lhooqtahiti à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur www.faust.pf

Nouveau commentaire